mardi 19 septembre 2006

Festival de Crespieres/ week-end du 16/17 septembre 2006-09-18


Deux semaines après le festival d'Evreux, les nébuleux débarquaient le week-end dernier et pour la première fois à Crespieres, chef-lieue " Brassensophile " des Yvelines, pour le 2ème festival de BD de Crespieres.
Après la petite frayeur au vu de la petite surface contenant le festival, nous nous intallâmes,Aki, Dee, Jazzynou et moi (Lilith nous rejoignant en début d'aprèm avec les cookies ; )) bien confortablement sous une grande tente et sous l'œil bienveillant de notre mascotte Jean-Mouloud !

Après quelques heures de patience et quelques cafés écoulés dans une certaine solitude (" Mais y sont où les gens ?? ") et une certaine fraicheur (" Arrghh ! Ca caille la campagne! ") , nous avons eu la bonne surprise de voir se joindre à nous les dessinateurs JEAN-MARC HERAN et KARA !
Et c'est à peu près au même moment, c'est à dire vers 14h30(!), que les visiteurs commençèrent à arriver. Comme le soleil d'ailleurs qui jusque là c'était montré très timide.
S'ensuivit de longues scéances de dédicaces, exercice fort délicat lorsque l'on n'est pas équipé de cookies et de thé, mais voilà, Lilith était arrivé, le soleil brillait enfin, l'avenir nous appartenait !

Le soir venu, comme le marin Pimpolais quitte sa Pimpolaise, nous quittâmes notre stand.
Le lendemain matin, après s'être levé trop tôt pour un dimanche, nous étions 2 à remettre ça, la paupière lourde, le baillement facile, mais motivé comme pas possib' !
Objet de curiosité : Un ami de Dee passé dans l'après midi du samedi avait laissé sa guitare à dédicacer...

On appris plus tard qu'une grande brocante était organisé dans un village voisin, ce qui n'augurait rien de très bon...
Heureusement, Jean-Marc Héran poussait la chansonnette, entre deux coup de crayon, et nous ravissait les tympants en reprenant d'illustres contemporains comme Henry Dès !
Finalement, les choses commencèrent à bouger en milieu d'après-midi, tout doucement.
Et valait mieux que ça ne bouge pas autant que la veille, parce qu'à deux ce serait devenu difficile, même si Lilith nous avait rejoint après un petit détours (vive le GPS ! ; )).
Puis le temps fût venu de remballer le stand, avec un brin de soleil (enfin !) et de nous en aller vers de nouvelles aventures nébuleuses !

Un grand MERCI aux organisateurs et bénévoles du festival pour leur accueil, leur gentillesse, leur cafés, leurs tartes, leur vin.........

Résultat d'un week-end de festival:

9 commentaires:

ExaL a dit…

Ouahou! Carrément un reportage illustré avec photos et dessins à la pelle ! Niko tu t'es laché !

myloos a dit…

C'est trop de la balle de bombe de cookie de dédcicaces de oufs!!!

super le docu reportage franchement c'est cool...

ok je suis en mode wesh aujourd'hui on en relève pas merci

Lilith a dit…

En fait, il faudrait que j'appenne à lâcher l'appareil photo de temps en temps, histoire d'apparaître sur un cliché... ah bah ouais, pas con Jean-Pierre!

Niko, t'es extra, ce post c'est euhhh... trop l'hallu, ça le fait grave! (on voit que je me suis documenté pour HDB4 ;)...)

Dee a dit…

moi je dis quand même qu'après je suis toujours auss amoureux de notre stand qui pétait sa maman !!!

*mode racaille idem*

sinon niko c'est du bon boulot... va falloir prévoir de l'espace sur le blog pour le retour de St mallow !

Jazzinou a dit…

Terrible le post Niko !!!

Encore un petit salon où on a laissé une bonne impression, et c'est tant mieux !!!

"L'Homme des Banlieues, la BD qui n'en veut !!!!"

Aki *o* a dit…

Whouaou ! Super méga cool ! T'es méchant, on les voit en petit les photos, je veux un cd photooo :D
Sinon, chuper, le dessin aussi.

niko a dit…

merci merci les aminches!
Pour les photos, j'apporterai un cd à la prochaine réunion...
à bientôt les gens,
Niko.

Batou a dit…

Souppperrrrrr Nikoosssssshhhh !!!

Ca pete sa môman tout ca, c'est du beau beau beau :)

focs a dit…

trop cool le clin d'oeil je suis grave content merci beaucoup les enfants.